LE TRAPPER PIÉMONTAIS:

C'est une pièce unique, entièrement faite main dans mon atelier de la Côte d'Azur.

Ce couteau a un système piémontais; un des plus anciens système à friction connu, qui a la particularité d'avoir une lentille qui dépasse à la fermeture. Cette lentille permet d'ouvrir le couteau à une main.

Le manche est composé de deux platines en acier inoxydable, les plaquettes sont en micarta de canevas sur lesquelles j'ai choisi de faire un petit texturage à la lime. Le micarta est composé d'un tissu caneva compressé dans de la résine, tout comme la fausse pièce intégrée entre les deux platines qui est en G10 noir, un matériau composite très solide constitué de fibre de verre compressée également dans de la résine epoxy , ce qui lui donne un côté assez moderne.

 

La lame est en acier carbone XC75, simplicité et efficacité !

 

Cette forme est adaptée d'un couteau typiquement américain souvent présenté avec deux lames. C'est un modèle que j'aime beaucoup, de par son look, mais aussi parce que ce couteau représente parfaitement ce qui me plait dans la coutellerie.  Il a été conçu pour être le couteau de poche des chasseurs américains, celui que l'on amène partout avec soi pour la pause pique-nique durant une journée en pleine nature. Assez fin, il sait se faire discret dans la poche pour vous accompagner en toute occasion !

 

CONSEILS D'ENTRETIEN:

La lame est en acier carbone XC75, elle va donc se patiner à l'usage. Il faut éviter le contact avec l'eau